Petya, une nouvelle menace pour les entreprises, parmi d’autres

Qui n’a pas entendu parler du cyber virus Wannacry qui a touché la planète voilà quelques semaines ? Ce ransomware figeait votre ordinateur et vous privait de toute utilisation à moins de verser une rançon (en euros ou en bitcoins) aux « cyber terroristes ».

A peine cette menace disparue, voilà qu’une nouvelle attaque de ce type s’est propagée sur le globe et a commencé à envahir les ordinateurs des grandes entreprises et sociétés : cette nouvelle menace a pour nom Petya.

Une invasion ultrarapide et globale

La cyberattaque Petya serait partie d’Ukraine où de nombreuses infrastructures dont la fameuse centrale atomique de Tchernobyl furent ciblées.

Cette menace s’est très rapidement répandue sur le web pour arriver jusqu’en France où des entreprises comme la SNCF, Saint-Gobain ou encore Auchan ont été touchées.
De nombreuses banques furent concernées par cette menace ainsi que le port de Rotterdam.

Selon certaines entreprises de sécurité, la source de Petya utilise EternalBlue qui s’avère être un outil de la NSA, lui-même responsable de la propagation gigantesque de Wannacry en mai 2017.

Même si la faille a été corrigée par le géant Microsoft, la plupart des ordinateurs touchés n’ont pas eu le temps de se mettre à jour.

Petya est un virus malveillant qui chiffre les données des entreprises visées contenues dans les ordinateurs infectés afin de les rendre inutilisables. Tous les fichiers demeurent alors inaccessibles jusqu’au paiement d’une rançon.

Un réel besoin de protection face aux ransomwares

Les entreprises n’ont pas toutes mesuré l’ampleur de ce nouveau type de menace informatique qu’est le ransomware et c’est pourquoi elles doivent adopter de nouveaux gestes pour se protéger.

Le niveau d’attaque de Petya reste sans précédent. Chaque entreprise doit prendre en compte ce nouveau genre d’intrusion dans sa base de données et ainsi se doter d’un système de sécurité informatique de très haut niveau.

C’est souvent loin d’être le cas pour les TPE et les PME qui sont donc plus susceptibles d’être touchées par un virus comme Petya.

Actuellement, les virus de type ransomware utilisent principalement les pièces jointes infectées pour se propager. C’est pourquoi il est vivement recommandé, notamment en période d’infection et de menaces reconnues, de ne pas ouvrir une pièce jointe quand on n’en connaît pas la provenance.

Les machines travaillant sous Windows sont particulièrement fragiles face à ce genre de menace qu’est le ransomware Petya. Prenez le temps pour vérifier et mettre à jour le parc informatique de votre entreprise afin de vous garantir une sécurité informatique optimale.

Besoin d’aide pour sécuriser le parc informatique de votre entreprise ? L’équipe d’ Appitel, prestataire en infogérance et maintenance informatique à Paris et en région parisienne, se tient à votre disposition pour assurer la sécurité de votre système informatique, que vous travailliez sous un environnement Windows ou sous un environnement Apple.

Vous êtes à la recherche d'un prestataire informatique ?
Contactez Appitel