Audit de sécurité informatique : pourquoi c’est indispensable

audit sécurité informatique

L’audit de sécurité informatique vous promet une photographie réelle de votre niveau de sécurité informatique à un instant T. Avec la recrudescence des attaques informatiques, il est de plus en plus indispensable aujourd’hui d’identifier les menaces pesant sur votre SI. Comment se déroule-t-il exactement ? Les 3 grandes étapes d’un audit de sécurité.

 

1 – Partir de l’existant

Les experts en sécurité informatique commencent par détailler toutes les actions déjà mises en place pour la sécurité informatique de l’entreprise par vos services : antivirus, pare-feu, VPN, etc.

C’est un point de départ essentiel pour obtenir un état des lieux réel de votre niveau de sécurité et débuter l’audit sur de bonnes bases.

Rien qu’en 2019, le baromètre sur la cybersécurité publié par le CESIN montre que 80 % des entreprises ont déjà subi au moins une cyberattaque en 2018 !

 

2 – Détecter les failles de sécurité

Le cœur du travail d’un audit est de tester votre système informatique pour repérer toutes les possibles failles dans lesquelles un pirate pourrait s’infiltrer et toutes les portes d’entrée dans le système. Quelques exemples :

  • Test externe dit « en boîte noire » simule un pirate essayant de s’introduire dans le SI de l’entreprise sans aucune information préalable.
  • Test en boîte grise reproduit les actions d’un pirate disposant de quelques informations supplémentaires sur l’entreprise.
  • Test interne simule les actes malveillants d’une personne se trouvant à l’intérieur de l’entreprise.
  • L’audit de code cherche les failles dans le code des applications, par exemple des injections SQL.
  • L’audit d’architecture est un audit global de votre architecture informatique (réseau, base de données, etc.).

L’audit vérifiera aussi la conformité du système informatique avec les réglementations en vigueur. Par exemple, les entreprises doivent désormais se mettre en conformité avec le RGPD (règlement européen sur la protection des données).

 

3 – Formuler des recommandations pour améliorer votre sécurité

Le rapport d’évaluation final est la dernière étape d’un audit. Ce rapport récapitule toutes les observations faites et vous permet d’avoir une bonne connaissance de votre environnement de travail.

Il intègre également un plan d’action des mesures à mettre en place pour corriger et réparer les vulnérabilités détectées. Le plus souvent, l’audit attribue aussi un ordre de priorité des préconisations, de la plus urgente à la moins urgente.

Faire réaliser régulièrement des audits de sécurité informatique est la clé d’une entreprise bien protégée.

 N’hésitez pas à vous en remettre à un prestataire compétent en la matière comme Appitel pour faire vérifier votre niveau de protection.

Vous êtes à la recherche d'un prestataire informatique ?
Contactez Appitel