4 étapes pour bien choisir son serveur informatique

serveur informatique

Stocker des fichiers, héberger vos bases de données ou encore votre messagerie ou des logiciels, le serveur a de multiples usages en entreprise. Clé de voûte de votre infrastructure informatique, son choix ne doit pas être fait à la va-vite… Découvrez comment bien choisir tous les composants de votre serveur informatique.

 

1ère étape : le type de serveur

Si vous optez pour un serveur physique et non un serveur cloud, 3 types de serveurs existent :

  • Le serveur Tour : il ressemble à une unité centrale d’ordinateur. C’est le moins cher sur le marché. Mais il a quelques inconvénients : il est plutôt bruyant et dégage beaucoup de chaleur. Les PME choisissent souvent ce format ;
  • Le serveur Rack : moins encombrant, il s’apparente à un gros disque. Ses performances sont meilleures et il est globalement moins énergivore que le serveur Tour. C’est parfait si vous avez des besoins informatiques plus importants ;
  • Le serveur Lame ou Blade : cette technologie dernier cri permet d’optimiser au maximum l’espace. Il reste encore onéreux aujourd’hui.

 

2e étape : le processeur, la mémoire vive et le disque dur

Le processeur est le moteur de la voiture… Vous avez donc besoin d’un processeur performant (avec plusieurs cœurs) car c’est lui qui coordonne les traitements. Regardez également la fréquence. Il se peut aussi que vous ayez besoin de 2 processeurs selon l’utilisation de votre serveur.

Optez pour une mémoire vive ou RAM importante pour éviter les lenteurs lorsqu’il s’agit d’exécuter plusieurs programmes en même temps.

Quant aux types de disques durs, vous avez le choix entre :

  • SATA: plus de capacité de stockage ;
  • SAS: plus de tours par minute ;
  • SSD: le plus fiable, le plus performant et le plus onéreux de tous.

 

3e étape : le RAID

Le RAID permet de répartir les données entre les différents disques durs. Les 3 configurations les plus fréquentes sont :

  • RAID 1: il marche avec 2 disques en miroir. Autrement dit, si un disque tombe en panne, le second intervient à sa place ;
  • RAID 5: il est plus fiable que le RAID 1 grâce à plusieurs disques ;
  • RAID 10: le plus sécurisé de tous car il fonctionne en plusieurs miroirs.

 

4e étape : l’alimentation et le système d’exploitation

En matière d’alimentation électrique, la règle à connaître est celle-ci : il faut toujours avoir 2 alimentations en cas de problèmes.

Mac, Linux, Windows… Peu importe votre choix d’OS mais en tout cas, n’oubliez pas de choisir la version la plus récente possible.

Au-delà des caractéristiques techniques, pensez aussi à une garantie solide et à une assistance de qualité qui pourra vous sauver la mise en cas de problème. Contactez Appitel pour vous conseiller dans le choix de votre serveur informatique !