Les différents types de hackers et autres pirates du web

Hacker types

Parmi les grandes affaires de piratage informatique, on se rappelle l’attaque de Sony Pictures en 2014. Des hackers avaient publié sur le web des fichiers confidentiels de l’entreprise et des films qui n’étaient pas encore sortis… Alors, qui sont les hackers ? Quelles sont leurs motivations ? Voici les 4 profils le plus répandus de ces pirates du web.

 

Les white hats

Les « white hats » sont en quelque sorte des hackers « éthiques ».

Ils sont bien intentionnés et aident les institutions ou les entreprises à repérer les failles de sécurité de leur système. Ce sont d’ailleurs parfois des black hats reconvertis qui travaillent désormais comme « experts ou consultants de sécurité ».

 

Les black hats

À l’opposé des white hats, les « black hats » correspondent à l’image traditionnelle des hackers qu’a le grand public.

S’ils peuvent être mus par des revendications diverses, ils sont toujours intéressés par l’appât du gain. Ils se livrent à des actions illégales : vol de données pour les monnayer sur le dark net, création et diffusion de virus, introduction dans des systèmes d’information, etc.

Ils travaillent parfois en lien avec le crime organisé ou font cavalier seul.

 

Les grey hats

Pour eux, le hacking est un hobby comme un autre. Les grey hats peuvent commettre des délits mais ils le font avec la volonté d’agir pour la bonne cause. Ils sont à mi-chemin entre les black hats et les white hats.

En général, ils sont donc plus motivés par la curiosité, le goût du risque et le défi de mettre le doigt sur quelque chose d’inédit que par un intérêt purement financier.

 

Les script-kiddies

Les script-kiddies sont la jeune garde du hacking. Souvent très jeunes, ces adolescents qui découvrent le hacking font d’Internet leur terrain de jeu.

Ils agissent plus par amusement que par volonté de nuire. D’ailleurs, ils n’ont parfois pas réellement conscience de ce qu’ils font.

 

Les hacktivistes

Ce type de hacker revendique une certaine liberté d’expression sur Internet. Le plus célèbre exemple est sans doute les « Anonymous ». C’est un peu un justicier qui s’attaque aux géants de l’industrie et aux puissants pour révéler leurs turpitudes.

On retrouve aussi dans cette famille de hackers, des pirates infiltrés dans des grandes entreprises ou des services secrets qui sont motivés par l’espionnage, le sabotage ou la vengeance.

Face à la multiplication de ces cybercriminels aux intentions pas toujours louables, la sécurité informatique est incontestablement un vrai enjeu pour les entreprises. Contactez Appitel pour faire un audit de votre système informatique.