Coworking : nos conseils pour éviter les cyberattaques

Depuis plusieurs années, le coworking permet aux professionnels indépendants de travailler dans des espaces partagés, pour créer un espace de socialisation propre à l’entreprise. Ce qui peut rendre ce mode de travail potentiellement dangereux, ce sont les cyberattaques. Alors comment les éviter ?

Comme l’ont montré les récentes cyberattaques en France avec Wannacry et Petya, nous sommes tous les jours confrontés à cette menace. De plus en plus d’entreprises organisent des ateliers de sensibilisation aux cyberattaques, afin que les employés puissent s’informer et échanger à propos des moyens à mettre en œuvre pour la sécurité de l’entreprise.

Mais quand il s’agit d’espace de coworking, la connexion Wifi est partagée entre plusieurs personnes qui ne se connaissent pas. Dans ce cas, il vaut mieux commencer par être vigilant en ne communiquant jamais vos informations personnelles comme vos mots de passe ou vos autres codes secrets.

Une sauvegarde ponctuelle pour éviter le ransomeware

Une autre habitude à adopter est de sauvegarder vos travaux le plus souvent possible, notamment en adoptant le cloud. Les experts prévoient qu’en 2020, le nombre d’objets connectés à Internet devrait dépasser 50 milliards. Pour vous rendre compte de la fragilité des réseaux internet, vous devez considérer chacun des outils informatiques comme une porte d’entrée dans votre réseau. Soyez donc vigilants et mettez en place un plan de sauvegarde sécurisé dans le cloud. Si vous sécurisez vos données sur le cloud, les cybercriminels ne peuvent pas prendre vos travaux en otage.

Enfin, pour vous aider dans votre préservation de données, vous pouvez utiliser des applications de maintenance comme bouclier. Les grandes entreprises les utilisent pour contrôler les flux de données passant par les mobiles ou pour observer les informations transmises via les imprimantes de bureau, les petites entreprises ne doivent pas négliger la maintenance en tant qu’outil de sécurité.

Votre nouvelle devise : «Mieux vaut prévenir que guérir »

Choisir le bon cryptage est la clé d’un travail de sécurité en amont. Car si la prévention est une des pierres angulaires de la cyber-sécurité, il est essentiel d’employer la bonne méthode de cryptage afin de construire une barrière immense contre les pirates. Il faut donc commencer par crypter, au niveau individuel, toutes les données entrantes et sortantes, ainsi que celles résidant derrière le pare-feu. Le protocole d’audit joue donc un rôle clé dans le cryptage.

Pour être plus conscient de sa valeur, il faut apprendre à déterminer ce qui peut vous valoir de la jalousie. Car si vous parvenez à conserver une belle longueur d’avance sur les cybercriminels, vous aurez l’assurance de bénéficier de la protection dont vous avez besoin pour protéger vos actifs les plus précieux. Les organismes comme le Clusif aident les entreprises et les entrepreneurs à déterminer ce qui entre dans leur environnement, ce qui s’y trouve déjà et ce qui risque d’en sortir.

Vous êtes à la recherche d'un prestataire informatique ?
Contactez Appitel