Budget informatique en entreprise : 3 conseils pour mieux le gérer

 

Aujourd’hui, le budget de la DSI représente une part grandissante du budget global de toutes les entreprises. Il est crucial de bien utiliser les fonds pour répondre aux impératifs de sécurité comme de modernité de l’entreprise. Voici 3 conseils pour mieux gérer votre budget informatique.

Commencer par un audit de l’existant

Pour commencer, tout budget devrait toujours s’appuyer sur les dépenses déjà réalisées les années précédentes. En effet, vous ne partez certainement pas de zéro. Aussi, regardez où est parti l’argent au cours de l’année avant d’établir un plan pour l’année à venir. C’est encore le meilleur moyen pour repérer les coûts cachés et dépenses imprévues qui sont survenus.

En moyenne, le budget d’une DSI représente 1 à 9 % du chiffre d’affaires selon la taille et le secteur de l’entreprise.

 

Définir des priorités stratégiques

Ici, tout va dépendre du degré de maturité technologique de l’entreprise. Certaines entreprises sont déjà bien avancées en terme de transformation numérique… Tandis que d’autres ont encore tout à construire !

De plus, certains projets coûtent cher et doivent donc être budgétés sur quelques années. Il faudra peut-être aussi choisir entre les projets : reporter ceux qui peuvent l’être ou couper dans les dépenses d’une autre partie du budget pour réaliser le projet prioritaire…

Les priorités IT pour les DSI en 2020 se concentrent sur le cloud et la sécurité informatique.

N’oubliez pas d’aligner votre budget sur les orientations stratégiques de l’entreprise. Bien communiquer est indispensable pour faire passer le budget, notamment en axant sur le retour sur investissement escompté plutôt que sur du jargon technique.

Faire des économies ?

Réduire son budget informatique ne signifie pas faire des coupes drastiques dans le budget en faisant des choix que vous risquez de regretter après coup. Par exemple opter pour du matériel low-cost ou laisser vieillir son parc informatique. À la clé, c’est surtout des pannes à répétition qui peuvent paralyser l’entreprise…

Alors, quels conseils pertinents pour limiter les dépenses IT ?

  • Faire le tri dans les applications et serveurs inutilisés ou en doubles,
  • Réduire les coûts des licences de logiciels en misant sur les logiciels libres,
  • Prolonger la durée de vie du matériel informatique en en prenant soin (par exemple : éteindre les postes de travail la nuit, nettoyer les ordinateurs régulièrement…),
  • Externaliser certains services et prestations qui peuvent l’être (infogérance).

Avec ces quelques idées, vous voilà maître de votre budget informatique ! Une fois négocié et adopté, ne reste plus qu’à suivre l’évolution de vos dépenses dans l’année. N’oubliez pas qu’Appitel peut vous aider pour tout souci informatique imprévu…