Que penser de l’utilisation des logiciels libres en entreprise ?

En réponse à la domination des géants de l’informatique comme Microsoft et Apple, on a assisté depuis plusieurs années à l’émergence de logiciels dits libres. Ils ont l’avantage d’être dégagés de tous droits d’utilisation et sont gratuits pour la plupart.

Un écosystème en plein essor

Poussés par le système d’exploitation Linux, le premier à être gratuit et tout à fait fonctionnel, les logiciels libres ont le vent en poupe. Tout un univers de développeurs en créé chaque jour de nouveaux et maintient à titre gracieux les versions précédentes. Ils constituent une bonne alternative aux logiciels payants, surtout pour les particuliers peu fortunés. Leur utilisation reste quand même l’apanage de passionnés possédant de bonnes connaissances informatiques. Ils ne sont pas à mépriser car même les grandes société d’édition de logiciels proposent désormais des versions réduites mais gratuites de leurs produits-phares. On les appelle des “community editions”.

Certains risques pour l’entreprise

Une utilisation des logiciels libres en entreprise comporte cependant certains risques et certaines restrictions. Comme le code-source est en accès libre, il est facile de le détourner de son usage initial et d’en tirer parti pour effectuer des opérations malveillantes. Leur mise à jour n’est pas aussi régulière et contrôlée que pour les produits payants. Enfin, et c’est là ou le bât blesse, les pilotes de périphériques nécessaires au bon fonctionnement des appareils connectés à l’entreprise ne sont pas toujours disponibles. D’ailleurs de plus en plus de sociétés éditrices de logiciels libres, comme Oracle avec MySql, proposent des versions payantes de ces applications. Cela permet de pallier ces insuffisances et permet d’autoriser une utilisation des logiciels libres en entreprise.

 

Vous êtes à la recherche d'un prestataire informatique ?
Contactez Appitel