Microsoft : que doit-on retenir de l’April Update 2018 ?

Tous les semestres, Microsoft propos une mise à jour majeure du système d’exploitation Windows 10. Celle-ci ajoute de nouvelles fonctionnalités gratuitement, pour le plus grand bonheur des utilisateurs de l’OS. Anciennement appelée Spring Creators Update, April Update 2018 a été déployée progressivement sur les PC équipés de Windows 10. Que faut-il retenir de la nouvelle mise à jour Microsoft ?

Les nouvelles fonctionnalités de Windows 10

Cette nouvelle mise à jour ajoute quelques éléments de la charte graphique Fluent Design dans la rubrique des paramètres de Windows. Aussi, elle renforce les options de contrôle de la vie privée avec par exemple la possibilité de voir les données de diagnostic envoyées à Microsoft. Désormais, grâce à l’outil « Chronologie », vos activités (page web, dessin sur Paint, document Word) sont enregistrées dans un historique qui vous permet de revenir sur une tâche réalisée dans le passé.

Une mise à jour et quelques bugs…

Aujourd’hui, de plus en plus d’ordinateurs sont équipés de SSD, la nouvelle génération des disques durs. Bien qu’ils soient réputés plus rapides, plus sûrs et plus éco-responsables, certains modèles n’ont pas supporté la mise à jour automatique. Dans le détail, la April Update était incompatible avec les SSD 600p et SSD Pro 6000p d’Intel, mais ce n’est pas tout. Chez Toshiba, les modèles XG4, XG5, et BG3 n’ont pas encaissé le choc. Fort heureusement, comme l’indique Microsoft sur sa page de support dédiée au build KB4100403 depuis quelques jours, le problème est bel et bien résolu. Depuis le 25 mai, il est possible pour les utilisateurs « confirmés » de rechercher manuellement la mise à jour Windows 10 version 1803. Cependant, Microsoft conseille tout de même aux internautes d’attendre que la mise à jour leur soit proposée puis installée automatiquement.

Un autre bug a obscurci l’arrivée de l’April Update : après un redémarrage suite à la mise à jour, certains ordinateurs n’affichaient plus rien d’autre qu’un écran noir et un message d’erreur qui précisait que les dossiers du bureau ne pouvaient plus s’afficher. Les équipes de Microsoft et d’Avast se sont donc penchés sur la question et ont rédigé un communiqué officiel : « […] nous avons identifié un élément dans la dernière mise à jour de Windows 10 qui est incompatible avec l’Avast Behavior Shield, ce qui a créé un échec pour la mise à jour susmentionnée dans certains cas (des problèmes de timing, de connexion internet, etc.). Par chance, nous avons trouvé un moyen d’empêcher ce problème et nous sommes en train de pousser une mise à jour automatique pour tous les utilisateurs, afin de s’assurer que le souci n’arrive plus. »

Maintenant, vous pouvez installer la mise à jour sans aucun problème !

Vous êtes à la recherche d'un prestataire informatique ?
Contactez Appitel