Le Cloud hybride : une bonne solution pour sauvegarder ses données ?

Pour beaucoup d’entreprises, le stockages et l’échange des données devient une problématique à part entière. À l’heure où le Cloud se généralise, la question du mode de stockage des données se pose : lequel choisir ?

Le Cloud hybride : une solution qui allie sécurité et efficacité

Depuis quelques temps, une solution alternative se développe en réponse aux réticences de certaines entreprises à recourir au Cloud pour des raisons de sécurité et de difficulté de mise en place. Le Cloud hybride propose désormais aux entreprises d’utiliser un mix entre Cloud privé et Cloud public adapté à leurs besoins. Cette solution hybride permet de bénéficier des avantages complémentaires du cloud privé et du cloud public.

  • Le cloud privé : Il a le gros avantage de permettre à l’entreprise de garder le contrôle de ses données et des personnes y ayant accès, grâce notamment aux pare-feu de l’entreprise et à l’hébergement interne. Il mobilise toutefois plus de ressources car sa gestion (installation et déploiement, maintenance et supervision) doit être assurée par une équipe dédiée au sein de l’entreprise.
  •  Le cloud public : Il permet aux entreprises de réaliser des économies substantielles en passant par un prestataire extérieur. Il apporte également plus de flexibilité grâce à ses capacités d’extension presqu’à l’infini.

Le Cloud hybride : une solution facilement adaptable aux différents besoins des entreprises

En combinant les deux solutions, l’entreprise peut choisir la répartition du volume et du type de données entre le privé et le publique. Les données les plus sensibles et les plus stratégiques seront conservées dans le cloud privé, alors que les autres seront stockées dans le cloud public.

Flexible et évolutif, le cloud hybride permet également à l’entreprise de s’adapter rapidement et de faire face à la croissance de son activité. Grâce à son extensibilité, le cloud public permet en effet d’étendre beaucoup plus efficacement la gestion des données non-stratégiques en évitant tout ralentissement pour les utilisateurs.

Le cloud hybride permet également à l’entreprise de réduire les coûts en basculant le plus possible de données non-stratégiques vers le cloud public, moins onéreux, sans pour autant affaiblir la sécurité de ses données sensibles. Cette combinaison de sécurité et de ressources publiques financièrement avantageuses apporte plus de flexibilité et permet à l’entreprise d’être plus compétitive et réactive.